Coriolis Service : la parole aux salariés - Coriolis Service

Nos temoignages

Sabrina C, 28 ans, conseillère-clientèle.
 
« J’habite Montreuil-Poulay. Pour travailler, je fais 50 km tous les jours. Avant la naissance de mes enfants, je travaillais en milieu hospitalier. J’ai eu envie de changer pour m’épanouir professionnellement. A Coriolis, ce qui m’a le plus surpris, c’est la convivialité qui existe entre les salariés ou avec les responsables. Il n’y a pas de barrières. Le plus dur, c’est de faire face à la détresse de certains appelants. Mais nous sommes bien épaulés. J’espère bien rester chez Coriolis où je me vois bien évoluer professionnellement. »
 
Alexandre L., 26 ans, technicien informatique
 
« J’ai un BTS informatique.   J’ai d’abord travaillé comme installateur d’ordinateurs pour une  petite entreprise.  Ensuite, j’ai fait des missions d’intérim, notamment celle qui consistait à installer les  ordinateurs du premier centre d’appels à Murat. J’ai postulé. J’ai d’abord été embauché comme télé-conseiller pendant six mois.  Puis, j’ai fait  le pilotage des flux pendant un an et demi, c’est-à-dire s’assurer que les  appels  sont bien pris en charge dans les temps impartis. Et depuis trois mois, je suis technicien informatique »
 
Nadia J., 27 ans, responsable commerce.
 
« Je viens du Mans tous les jours. C’est un peu fatiguant, mais comme je n’ai pas d’horaires fixes, cela fonctionne. Mon rôle est d’accompagner les responsables  de services avec des animateurs commerciaux pour que nos conseillers clientèle atteignent leurs objectifs. Mais on ne fait pas de  vente forcée.  C’est du conseil aux clients, de l’accompagnement pour leur permettre de mieux consommer. C’est vrai que répondre aux appels toute la journée c’est fatiguant, cela peut être dur. Avoir des objectifs commerciaux, cela motive. Cela évite que les  journée soient monotones»
 
Emilie E., 26 ans, responsable de service.
 
« J’ai commencé à Murat en 2009 comme chef d’une équipe de  10  à   15 conseillers. J’avais déjà assuré cette fonction dans un  autre centre. Depuis un mois, je suis responsable de service. J’encadre sept chefs d’équipe. En fait, j’ai l’œil sur tout le plateau.  J’interviens en cas de  problème de comportement, de pause ou de retard. Je fais aussi le suivi des résultats. C’est vrai que j’ai évolué très, très  vite  dans l’entreprise. Ce que j’aime, c’est qu’on utilise notre voix pour convaincre, l’oral est très  important, il y a beaucoup de communication. »

Suivez-nous sur   facebook  twitter  google  

© Copyright 2015 Coriolis Service. Tous droits réservés.